Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 10:55

Question :


Noble Cheikh, pourriez-vous nous commenter le hadith narré par Jâbir Ibn Abd Allah (qu’Allah l’agrée) selon lequel : « Un homme arriva un vendredi, alors que le Prophète  (salla Allahu ‘aleyhi wa sallam) prononçait son sermon ; ce dernier (salla Allahu ‘aleyhi wa sallam) lui demanda : « As-tu prié ? », « Non », répond-t-il. Il lui dit alors : « Lève-toi et accomplis deux rak’a » ».

 


Réponse :


Ce hadith fait l’objet d’un accord [d’Al Bukhârî et Muslim] (muttafaqun ‘aleyhi) concernant son authenticité. [1]


Dans une autre version de Muslim (qu’Allah lui fasse miséricorde) l’homme en question se nomme Sulayka Al Ghatafânî.


Ce hadith prouve qu’il est permis d’effectuer la prière de salutation (tahiyatu l-masjid) alors que l’imam fait son sermon. C’est, en outre, l’opinion pour laquelle l’imam Ahmed, les grands jurisconsultes experts en la matière (muhaqqiqin) et les spécialistes du hadith (muhaddithin) ont opté. Certains d’entre eux interdisent d’effectuer la dite prière pendant que l’imam fait son sermon, mais ce hadith les contredit.


Concernant la parole du Prophète (salla Allahu ‘aleyhi wa sallam) : « Assieds-toi, car tu gênes (les gens) » (rapportée par Abû Dâwud avec une bonne chaine de transmission) [qui était] adressée à l’homme qui a enjambé les personnes assises alors qu’il (salla Allahu ‘aleyhi wa sallam) prononçait le prêche du vendredi, elle ne démontre pas qu’il est interdit d’effectuer la prière de salutation lorsque l’imam fait son sermon mais elle indique plutôt que cette prière ne relève pas du caractère obligatoire (wâjib). Quant au hadith de Jâbir, il indique qu’il est recommandé si ce n’est souhaitable d’accomplir deux unités de prière.


Par ailleurs, ce hadith sert d’argument pour celui qui soutient qu’il est permis au fidèle d’arriver à la mosquée pour la prière du vendredi pendant que l’imam fait son sermon. Toutefois, la majorité des savants ne partage pas cette opinion. En effet, ils estiment qu’il incombe (wujûb) au fidèle d’être présent à la mosquée lors du deuxième appel à la prière (celui émis juste avant la khotba) en vertu de la parole d’Allah le Très Haut : {ô vous qui avez cru ! Quand on appelle à la prière du Vendredi, accourez à l'invocation d'Allah} [2].

Certains érudits font état du consensus sur l’obligation de cette présence au moment du deuxième appel à la prière et que, [concernant le hadith de Jabîr], il est probable que cet homme soit arrivé au moment du deuxième appel à la prière mais qu’il n’ait pu accomplir la prière de salutation qu’au moment où l’imam prononçait son sermon, ou bien qu’il ait une excuse légale qui justifierait son retard.


D’autre part, ce hadith fait également office de preuve pour dire qu’il est permis à l’imam d’interpeller les fidèles. Il existe d’autres récits sur ce sujet, comme celui du  hadith d’Anas présent dans les deux recueils authentiques qui relate le fait qu’un homme soit entré dans la mosquée et avait interpellé le Prophète (salla Allahu ‘aleyhi wa sallam) pendant son prêche, pour une demande d’invocation pour la pluie.


En somme, certains érudits s’appuient sur le hadith de Jâbir pour affirmer qu’il est obligatoire d’effectuer la prière de salutation de la mosquée car bien qu’écouter le sermon soit obligatoire, le Prophète (salla Allahu ‘aleyhi wa sallam) a tout de même ordonné à cet homme d’effectuer deux unités de prières alors qu’il (salla Allahu ‘aleyhi wa sallam) prononçait le prêche du vendredi. Cela pourrait néanmoins être remis en question car écouter le sermon n’est obligatoire que pour celui qui est assis. Aussi, ceux qui soutiennent que ce récit prouve qu’il est obligatoire d’effectuer la prière de salutation de la mosquée ignorent l’autre récit où le Prophète (salla Allahu ‘aleyhi wa sallam) a dit à l’homme qui a enjambé les autres fidèles : « Assieds-toi, car tu gênes (les gens) »,et qui confirme en effet que la prière de salutation à la mosquée ne revêt pas de caractère obligatoire, tout comme le soutiennent les 4 imams fondateurs et qui est l'avis prédominant au sein de la communauté des salafs et des khalafs ; ou plutôt aucun imam parmi ceux qui nous ont précédés n’a affirmé que cette prière était obligatoire hormis Abû ‘Awânah. Même Ibn Hazm (qu’Allah lui fasse miséricorde) qui est pourtant un dhâhirîte, ne considère pas la prière de salutation de la mosquée comme étant obligatoire.

 

 

Cheikh Sulaymân Ibn Nâsir Al ‘Ulwân

 

 

Source : commentaire de Bulûgh Al Marâm, chapitre « la prière du vendredi »

 

 

Traduction : umhamza

Relecture et correction : Oum Mou’âwiya

 

 


[1]NDT : rapporté par Al-Bukhârî (888) et Muslim (875). Dans la version d’Al-Bukhârî, il est précisé que les deux rak’a doivent être effectuées rapidement (khafîfatayn).

 

[2]NDT : Sourate Al Jumu’a ; verset 9.

Partager cet article
Repost0

commentaires

acheter une étoile 28/05/2021 10:14

c est remarquable

umra package 10/06/2015 14:05

Hmmm really marvelous post! I love such information which is also helpful for my education as well.

best & cheap umrah from Birmingham 28/05/2015 14:24

This is in fact a wonderful post, the piece of writing has really allured me, and you have given a definite idea of this issue. Nice!!

best & cheap umrah from Birmingham 28/05/2015 14:23

This is in fact a wonderful post, the piece of writing has really allured me, and you have given a definite idea of this issue. Nice!!

umrah packages 2015 uk 17/04/2015 08:47

Wow! Thanks a lot to you! I always desired to write in my own website something like you have shared.

Spécial Hajj

http://img95.xooimage.com/files/b/9/a/rubrique-hajj-413bbd7.png

Rechercher

Spécial Ramadân

http://img96.xooimage.com/files/c/7/5/rubrique-ramad-n-3f47749.jpg